Croke Park

 

Croke park est l’une des visites les plus appréciées. C’est aussi le 4eme stade le plus grand d’Europe. Il est consacré au football gaëlique amateur.

En arrivant, nous avons visionné un court métrage sur les sports du stade puis nous avons suivi le chemin des joueurs du parking au vestiaire. On a pu y voir les maillots des équipes.                    

Ensuite, nous sommes allés dans le stade, on nous a expliqué qu’une tribune porte le nom d’un joueur assassiné par les soldats anglais et nous avons pu observer la jolie vue panoramique du stade.

Suite à ça, nous sommes allés dans le musée du stade où il y avait plein de jeux interactifs comme des jeux d’adresse, d’équilibre…  

Passage obligé à la boutique souvenir puis nous sommes repartis pour une autre visite.

 

   Antonio Graffard et Cécile Marie

 

Les Familles

Nous avons eu un très bon accueil par les familles étant donné l’heure où nous sommes arrivés (1h30 du matin). Nous avons tous réussi à communiquer malgré leur accent irlandais. Dans certaines familles, pour l’occasion de Pâques on nous a offert des œufs en chocolat.

La nourriture était excellente mis à part certains sandwichs qui étaient un peu étranges.

A la fin du séjour nous repartons avec de bons souvenirs de nos familles.

   Antonio Graffard et Cécile Marie

Le monastère de Glendalough :

          Ce monastère fondé dans la vallée des deux lacs au 6ème siècle par Saint Kévin est l’un des plus vieux sites monastiques.

Il contient :

          - Une tour ronde haute de 33 mètres qui servait de clocher, de point de repère et de tour de guet.

          - Une cathédrale renfermant la sépulture de Saint Kévin.

          - L’église Sainte Marie.

          - La petite maison d’un prêtre.

          - L’église de Saint Kévin, qui a elle, conservé son toit d’origine, un toit en pierre.

Glendalough en gaëlique signifie : « vallée des deux lacs ».

          J’ai beaucoup apprécié ce monastère car je l’ai trouvé très joli et le fait qu’il soit éloigné de la ville renforce encore plus son charme.

 

La vallée des deux lacs :

          Le lac supérieur et le lac inférieur sont les deux lacs de cette vallée. Ils sont appelés ainsi car l’un des deux est situé plus haut que l’autre.

Huit mètres au-dessus du lac supérieur, une petite caverne de 2 mètres a été creusée. La légende raconte que Saint Kévin s’y cachait pou fuir les avances d’une jeune femme, et qu’un beau matin, la trouvant à ses côtés à son réveil, il l’aurait poussée dans le lac. 

          J’ai beaucoup aimé cette vallée car j’ai trouvé le paysage, ses collines et sa verdure vraiment magnifiques. http://www.bamjam.net/Ireland/Glenda.html

Gaël BEVEN

 

 

semaine en Irlande

Le mardi 3 Avril nous avons pris le bateau de 9 heures 30 pour rejoindre les vannetais qui allaient nous accompagnes tout au long du séjour. Apres les avoir rejoins nous avons fait 4heures 30 de route pour arrive au ferry puis nous sommes monté dans le ferry ou nous avons attendu plusieurs minutes avant de pouvoir s’installer dans les cabines. A 20 heures nous avons mangé et a ce moment la le commandant nous avertis que vers 4 heures du matin une tempête ce lèverait et nous avons eut une permission jusqu'à 22 heures, heure a laquelle nous sommes allé nous couchées.

 

Le mercredi 4Avril nous nous sommes réveillées à 6 heures car le bateau tanguait. A 9 heures on a eut le droit de sortir des cabines et comme le bateau bougeait pas mal beaucoup de personnes étaient malades. A 10 heures on pouvait prendre le petit déjeuner pour ce qui n’étaient pas malade et retourner après celui-ci faire ce qu’on voulait jusqu'à midi heure a laquelle nous devions aller manger . Nous devions arriver a 14 heures (heure irlandaise) mais au lieu d’avoir eut 18 heures de traversée on en a eut 25 heures a cause de ceci nous sommes arrivé a 1 heure du matin dans les familles.nous etions vraiment fatiguées quand on a vu mary mais on lui parlait quand meme car elle nous posait pas mal de questions.

 

Le jeudi 5 avril après une premiere rencontre avec cody, morgan et colm a 8 heures 30 nous sommes allé au point de rendez vous lieu dit le tesco. Puisque le car n’avait pas eut ses 9 heures d’arrêt obligatoire nous avons dut prendre le bus pour aller a la national galery qui ne nous a pas tellement plus car on a pas eut le temps de la visitée en entier .après celle-ci nous nous sommes rendu dans un parc fleurit ou nous nous sommes arrêter pour manger notre premier n’était pas très bon. Après nous sommes allé a crock parke voir le muse portant sur le football gaelig et le rugby nous avons vu le stade. Après notre petite visite nous avons eut un temps shopping et nous sommes rentres dans nos familles.

 

Le vendredi 6 avril nous avons rejoins le groupe a 8 heures 30 et nous sommes allé faire une randonnée qui partait de Bray pour aller a Greystones tout en contournant une montagne après ça nous sommes allé dans un parc pour manger et apres avoir mangé nous sommes allé visiter dublina qui est un musé que nous avons toutes les deux beaucoup aimee et nous sommes retournée dans notre famille.

 

Le samedi 7 avril nous avons rejoins le groupe a 9 heures pour aller voir la bibliothèque la plus grande d’Europe qui se situe dans une université nommer Trinity collège ou était entreposer le livre de Kells et une harpe que tout le monde n’a pas  vu après cela nous sommes allé manger dans le parc de la veille. Apres avoir mangé nous sommes allé visiter l’usine Guinness et nous sommes allé faire du shopping. Ensuite nous sommes retourné dans nos famille a 19heures.et nous avons fait nos valise et ou josephine a etalée ses affaires partout dans notre chambre.

 

Le dimanche 8 avril a 9 heures nous sommes allés au car pour aller voir le monastère de Glendalough et la vallée des deux lacs ou nous nous sommes arrêtés pour manger ensuite nous avons eut deux heures de route pour aller au ferry ou le soir nous avons pu faire ce qu’on voulait faire dans le ferry jusqu'à 22heures 45.

 

Lea et Joséphine

Le ferry première traversée

Le voyage en ferry était sympa, au début la mer était calme. Le soir nous avons mangé dans le restaurant. Il y avait beaucoup de choses dans le ferry : une boutique, un restaurant, une boite de nuit, un café, un bar, un cinéma… Les cabines étaient petites mais disposaient de salle de bain. Le deuxième jour la mer a commencé à s’agiter et des gens ont commencé à avoir le mal de mer. On a eu un petit déjeuner qu’on pouvait prendre où on voulait. Les vagues étaient assez fortes et le ferry bougeait beaucoup pendant tout le reste de la traversée, on nous a même annoncé qu’on n’aurait du retard. Pour midi on avait la permission de manger où on voulait. Quand on est arrivé vers le port, on nous a annoncé qu’on ne pourrait pas accoster tout de suite donc la compagnie nous a offert un diner au choix. Nous sommes finalement arrivés avec à peu près 5h de retard.  

Le shopping

       Pendant notre voyage en Irlande, on a eu trois temps de shopping dans une rue piétonne de Dublin, cette allée était remplie de petits magasins interrompus d’un grand centre commercial. L’ambiance était au rendez-vous :

De la musique restait présente à tout moment, des hommes s’immobilisaient pour faire croire que c’était des statues, une personne se tenait en équilibre sur une échelle en jonglant avec du feu et plein d’autres artistes exposaient leurs œuvres dans cette magnifique avenue.

                                                                          

 

Mon meilleur moment du voyage est quand on a visité l'usine de guiness parce que c’était une très grande usine mais il y avait trop de monde et les gros fûts ou était stockée la bière guiness et il y avait surtout le ferry que j'ai aimé car il y avait beaucoup de vagues a l'aller mais au retour la mer était toute calme. à l'aller tout le monde à côté de nous vomissait sauf nous les groisillons car on a l'habitude de la mer et il y avait l'avant du bateau qui s’enfonçait dans la mer ,et ça faisait un peu peur mais c’était marrant. Je me suis fait des amies du sacré cœur.

     

                            trajet dans le ferry 

Lors de la traversée dans le ferry 'oscar Wilde' on a vu beaucoup de gens malades mais nous les groisillons on était normal ça nous amusait même de voir la tempête . Dans le bateau , les chambres étaient petites mais bien. il y avait une boite de nuit et plusieurs bars lors de la soirée passée sur le ferry. On est resté quasiment tout le temps dans la boite mais malheureusement elle a fermé à minuit donc on a dû aller se coucher. le lendemain on a dû prendre le petit déjeuner vers 10 heures et après on est resté quasiment tout le temps en train de regarder la mer. A cause du mauvais temps on devait arrivé à 14 heures à Rosslare mais on est arrivé à 22heures 30 ; c'était long. Une fois arrivés a Rosslare, il a fallu 2 heures de bus pour aller jusqu'au point de rendez-vous mais même si on est arrivé à minuit et demi on a été très bien accueilli par les familles.

LE TRAJET 

Nous sommes partis de Groix au bateau de 9h30 en direction de Lorient. Arrivés à la gare maritime de Lorient nous avons pris le car qui nous a amenés jusqu’au collège Sacré-Cœur (Vannes), chercher les élèves qui ont passé le séjour linguistique avec nous. Le car reprend la route en direction de Cherbourg, pendant ce trajet de 5 heures, nous avons eu le temps de faire connaissance avec les élèves de Vannes, avec qui nous avons passé un agréable séjour. Nous avons ensuite pris le ferry nommé : « OSCAR WILD » où nous avons pu aller nous reposer ou bien danser en discothèque (Peu de monde on choisit d’aller se reposer en cabine) Nous étions en cabine de quatre personnes. Nous avons pu nous restaurer sur place. Peu de temps après le diner du soir, le mauvais temps se lève, beaucoup de vagues font remuer le bateau. Tout le monde à bord était malade, sauf nous les Groisillons. A cause de cette fameuse tempête, l’arrivée à Rosselare (au sud est de l’Irlande) à été reculée, nous avons loupé la visite du monastère de Glendalough dans la région de Wicklow (la vallée des deux lacs) que nous avons rattrapé à la fin de la semaine juste avant le départ du ferry. Nous avons passé un très bon voyage, nous allons garder de très bons souvenirs.  

                                                Killian Taugeron

 

Le monastère de Glendalough et la vallée des deux lacs

Le monastère de Glendalough :

 

          Ce monastère fondé dans la vallée des deux lacs au 6ème siècle par Saint Kévin est l’un des plus vieux sites monastiques.

Il contient :

 

          - Une tour ronde haute de 33 mètres qui servait de clocher, de point de repère et de tour de guet.

 

          - Une cathédrale renfermant la sépulture de Saint Kévin.

 

          - L’église Sainte Marie.

 

          - La petite maison d’un prêtre.

 

          - L’église de Saint Kévin, qui a elle, conservé son toit d’origine, un toit en pierre.

 

Glendalough en gaëlique signifie : « vallée des deux lacs ».

 

          J’ai beaucoup apprécié ce monastère car je l’ai trouvé très joli et le fait qu’il soit éloigné de la ville renforce encore plus son charme.

 

 

La vallée des deux lacs :

 

          Le lac supérieur et le lac inférieur sont les deux lacs de cette vallée. Ils sont appelés ainsi car l’un des deux est situé plus haut que l’autre.

Huit mètres au-dessus du lac supérieur, une petite caverne de 2 mètres a été creusée. La légende raconte que Saint Kévin s’y cachait pou fuir les avances d’une jeune femme, et qu’un beau matin, la trouvant à ses côtés à son réveil, il l’aurait poussée dans le lac.

 

          J’ai beaucoup aimé cette vallée car j’ai trouvé le paysage, ses collines et sa verdure vraiment magnifiques.

LE TRAJET

 

Nous sommes partis de Groix au bateau de 9h30 en direction de Lorient. Arrivés à la gare maritime de Lorient nous avons pris le car qui nous a amenés jusqu’au collège Sacré-Cœur (Vannes), chercher les élèves qui ont passé le séjour linguistique avec nous. Le car reprend la route en direction de Cherbourg, pendant ce trajet de 5 heures, nous avons eu le temps de faire connaissance avec les élèves de Vannes, avec qui nous avons passé un agréable séjour. Nous avons ensuite pris le ferry nommé : « OSCAR WILD » où nous avons pu aller nous reposer ou bien danser en discothèque (Peu de monde on choisit d’aller se reposer en cabine) Nous étions en cabine de quatre personnes. Nous avons pu nous restaurer sur place. Peu de temps après le diner du soir, le mauvais temps se lève, beaucoup de vagues font remuer le bateau. Tout le monde à bord était malade, sauf nous les Groisillons. A cause de cette fameuse tempête, l’arrivée à Rosselare (au sud est de l’Irlande) à été reculée, nous avons loupé la visite du monastère de Glendalough dans la région de Wicklow (la vallée des deux lacs) que nous avons rattrapé à la fin de la semaine juste avant le départ du ferry. Nous avons passé un très bon voyage, nous allons garder de très bons souvenirs.  

 

                                                Killian Taugeron

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 








Chemin: p

La matinée dans le ferry

 

Le matin du mercredi 4 fut pour le moins mouvementé à cause de la tempête. Après être sorti de ma cabine, on voyait plusieurs personnes qui avaient le mal de mer. Ensuite, avec des copains, on a fait le tour du bateau et on pouvait voir plusieurs personnes par terre et qui vomissaient. Pendant la matinée nous avons eu plusieurs messages du capitaine. C’était les professeurs qui traduisaient. Pour passer le temps, on avait fait des jeux de cartes avec quelques copines. Vers 11h00 nous sommes partis dans le magasin .On voyait les bouteilles trembler et des choses tomber.

A midi certain était parti manger mais comme je n’avais pas très faim, je suis parti dormir avec un copain. Je me suis réveillé vers 14h00 : mon appétit était revenu. On a joué avec un copain en attendant qu’un autre ami se réveille. Ensuite nous avons passé le temps comme on le pouvait.

<< Nouvelle zone de texte >>

A l’époque l’alimentation anglaise était beaucoup plus spéciale et opposé que la notre les français. Mais au fil des années nos alimentations se ressemblent de plus en plus. Dans notre famille si gentille ils nous faisaient des repas comme des frites, poissons, pâtes, petit pois, glace, céréales, pains, eau coca-cola, poivre, sucre, jus d’orange, sel, noix, amande, pizzas… en gros comme la notre à part la gélatine aux citrons que deux de mes camarades ont dû déguster dans leur famille d’accueil où le pain à l’ail que notre famille nous a fait déguster était ailleurs très bon : cela avait le gout d’escargots. Cette nourriture nous aura suivis tout le long de la semaine et nous laisse de bons souvenirs dans la tête et dans les papilles.

 

 

                                                                              Charlotte Mattei

La matinée dans le ferry

 

Le matin du mercredi 4 fut pour le moins mouvementé à cause de la tempête. Après être sorti de ma cabine, on voyait plusieurs personnes qui avaient le mal de mer. Ensuite, avec des copains, on a fait le tour du bateau et on pouvait voir plusieurs personnes par terre et qui vomissaient. Pendant la matinée nous avons eu plusieurs messages du capitaine. C’était les professeurs qui traduisaient. Pour passer le temps, on avait fait des jeux de cartes avec quelques copines. Vers 11h00 nous sommes partis dans le magasin .On voyait les bouteilles trembler et des choses tomber.

A midi certain était parti manger mais comme je n’avais pas très faim, je suis parti dormir avec un copain. Je me suis réveillé vers 14h00 : mon appétit était revenu. On a joué avec un copain en attendant qu’un autre ami se réveille. Ensuite nous avons passé le temps comme on le pouvait.

 

Musée GAA à Croke Park est un stade de sport gaélique. Il y a 4 sports gaéliques, il y a 15 personnes dans chaque équipe, 17 minutes de mis-temps ,quand le ballon passe juste entre la ligne blanche et les poteaux donne un point a l'équipe , et quand le ballon passe entre les poteaux donne trois points, les tribunes porte les noms de personnes célèbres dans le monde du sport.

Il y a une salle où après chaque match les équipes de sport gaélique se retrouve dans une salle VIP chaque joueur a le droit d’inviter à chaque match une personne dans cette salle.

 Le stade peut accueillir jusqu’à 85 000 personnes, il fait deux fois la taille d'un stade de rugby.

                                                                       Camille